Les 4 saisons du jardin bio n°184

Les 4 saisons du jardin bio

N°184

Période de parution : Septembre-octobre 2010

JARDIN

Ramenez vos fraises au potager
– Epinards : et si on changeait ?
– Plantez des érables
– Des baies (presque) sauvages
– Le compost de toilettes sèches
– Semez des engrais verts
– Fabriquez votre séchoir solaire
– Cultivez le goût de vivre à Argentan

VIVRE L’ECOLOGIE

– Vers des coopératives d’habitants ?
– Isolation : poser un film frein vapeur
– « Vieux produits » : le pire et le meilleur !
– Les cantines à l’heure du bio

Notre avis:

Dans cette nouvelle livraison des 4 saisons du jardin bio, un condensé des témoignages et astuces de lecteurs autour des engrais verts. Une jolie façon de voir que ce type de pratique gagne de plus en plus de terrain tant les bienfaits sont nombreux. Si vous n’avez pas encore essayé, il est grand temps de vous lancer et pourquoi pas dès cette semaine ? Nous, au jardin des Marluzines, ce sera de la moutarde cette fois !

Autre article très positif, celui des cantines bio à l’école. Là aussi les mentalités commencent à bouger et les collectivités se rendent compte que cela ne coûte pas plus cher et que c’est bien meilleur pour nos petits bambins ! Encourageant mais loin d’être gagné pour tous à voir ce qui se retrouve encore aujourd’hui dans les assiettes des petits, à commencer par des frites chaque jeudi ! Mmmh, pas bien ça… même quand elles sont bio… C’est aussi le rôle de l’école que d’éduquer à l’équilibre-santé dans une société qui a depuis 50 ans bien dérapé…

Côté gourmandises, les amateurs d’épinards se voient proposés leurs cousines chénopodes, arroche et tétagone; les picoreurs de baies trouveront des fruitiers qui donneront un air sauvage à leur jardin…

Signalons encore l’article sur les érables, une essence pas toujours facile à réussir, surtout si on opte pour les plus décoratifs qui, comme le rappelle l’article, sont les plus fragiles. Il vaut donc mieux choisir des espèces botaniques. Très belle visite dans l’arboretum de la Sédelle tenu de main de maître par Philippe Wanty et son épouse Nell. Un paradis de couleurs automnales…

Et pour terminer, on ne peut s’empêcher de relever le petit bricolage qui nous est proposé, à savoir la construction d’un séchoir solaire, à fabriquer soi-même pour environ 50€, et ça a l’air bien tentant !


Un commentaire pour “Les 4 saisons du jardin bio n°184

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :