L’Herbier d’une vie par Véronique Barrau aux éditions Plume de Carotte

L’HERBIER D’UNE VIE
Quand les plantes nous accompagnent du premier au dernier souffle.
Véronique Barrau
Editions: Plume de Carotte
Format : 22,6 x 33,5 cm
176 pages
Prix: 35 €
Image

Les plantes sont partout dans notre quotidien, dans notre assiette bien
sûr mais surtout dans la moindre de nos traditions. Quel remède,
quelle formule magique, quelle superstition ne contient pas son
végétal fétiche ? Cet herbier retrace les événements de la vie aussi bien
personnel que sociaux et toutes les plantes qui y sont intimement liées.

Notre avis:
Pour l’ethnobotaniste que je suis, voilà le genre de pépite livresque qu’il ne faut surtout pas manquer. Véronique Barrau, dont la passion se ressent au travers de chacun de ses mots, nous dévoile les plantes qui accompagnaient nos ancêtres du berceau au cercueil. Plantes pour favoriser la naissance, pour guérir les maux, pour désigner ses préférences, qualifier sa bien-aimée, délivrer un message particulier, célébrer les noces, veiller aux âmes défuntes, etc. Vous saurez, en parcourant ces pages richement illustrées, à quoi servait le chou et le cyprès, le bouleau et le frêne, le noisetier et la joubarde, vous devinerez la vie de vos aïeuls, intimement liée à la nature et que nombre de gestes, d’expressions et de coutumes souvent quelque peu déformées proviennent de ce temps où tout arbre était un gardien, toute plante une guérisseuse, tout jardin à la fois pharmacie et supermarché. En fin de livre, vous trouverez un index botanique, des plus pratiques si l’on désire une lecture transversale par plante au travers de ce livre remplie d’anecdotes et de détails sur les liens entre plantes et hommes. Deux petits bémols, mais purement égoïste de ma part, toutes les plantes indiquées ne mentionnent pas leur dénomination botanique, ce qui est source d’erreur et de confusion possible. Même risque pour ce qui est des coutumes relevées, parfois la région manque et le risque est grand de prendre pour sa région, une habitude ancienne qui ne l’était pas. Remarques titillantes s’il en est au vu d’un ouvrage superbe, aussi intéressant que beau et que l’on ne peut que conseiller vivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :